close

Livre V

En 1968, Mel Bochner publiait dans Arts Magazine un article intitulé «Alfaville. Godard’s Apocalypse». Loin de faire un compte rendu linéaire du film du cinéaste français, le texte de Bochner épousait une structure complexe, faite de citations et de commentaires, d’extraits du film et de photographies, l’ensemble distribué sur les feuillets du magazine au moyen d’une série de cases. Ce texte constitue non seulement un témoignage de la fortune critique du cinéaste français dans le milieu de l’art américain de la fin des années 1960, mais il atteste également d’une assimilation des structures formelles et des questionnements idéologiques (plus que politiques) au cœur de la pratique cinématographique de Jean-Luc Godard. Prenant appui sur cet article à la fois singulier et représentatif, le cinquième livre de la revue (SIC) interroge la fortune critique du cinéaste français sur la scène artistique américaine, depuis 1965 jusqu’aux années 1990. De Lawrence Weiner à Martha Rosler en passant par Susan Sontag, le cinéma de Godard semble en effet avoir exercé un pouvoir d’attractivité exceptionnel et durable. Tout en cernant avec précision le contexte historique, esthétique et idéologique de cette réception, les contributions étudient comment les films de Godard ont pu trouver matière à réflexion dans la pratique de nombreux artistes et intellectuels américains. L’intervention artistique de Sylvie Eyberg, quant à elle, répond subtilement par l’image aux textes. Par des opérations de recadrage dans certains plans de films de Godard et des jeux de mise en page avec les bords et les marges, l’artiste constitue au fil du magazine un commentaire visuel libre, muet, et qui dans son « silence » offre un autre point de vue sur le cinéma de Godard.

Édité par Olivier Mignon et Raphaël Pirenne.

Textes d’Antoine de Baecque, Mel Bochner, Eric de Bruyn, Larisa Dryansky, David Evans, Olivier Mignon et Raphaël Pirenne, Jonathan Rosenbaum, Susan Sontag, Martha Rosler, Lawrence Weiner.

Avec une intervention artistique de Sylvie Eyberg.

Paru en 2012
Édition française
23,5 x 31 cm 
112 pages
ISBN : 978-2-930667-03-4
EAN : 9782930667034
FrEn